Carrefour d'action interculturelle

À propos de nous

En 2012, les Missionnaires de Notre-Dame S.J. décident, avec leurs collaborateurs et collaboratrices, de lancer une nouvelle vocation sociale et culturelle à l’intérieur des murs de leur résidence, rue Dauphine. Leur priorité est alors d’orienter leurs actions vers la population immigrante et réfugiée. Ils entreprennent donc un travail de réflexion, impliquant une douzaine de personnes issues des milieux communautaire, universitaire et institutionnel, de septembre à décembre 2013. Cet exercice a réellement permis de cibler les besoins sur le terrain. En janvier 2014, tous ces efforts aboutissent à la création d’une nouvelle œuvre nommée Carrefour d’action interculturelle (CAI).  Elle a pour mission de réaliser des activités d’accompagnements auprès des personnes immigrantes et réfugiées. C’est le 10 novembre 2015 que le CAI devient une corporation enregistrée auprès du registraire des entreprises du Québec. Il est ensuite reconnu, le 18 juillet 2016, comme organisme de bienfaisance par l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Dès ses débuts, les actions et l’expertise du CAI ont pu être reconnues par diverses instances locales, régionales, provinciales et fédérales. À la fin de l’année 2018, le CAI a emménagé à la Maison Mère-Mallet, dans une perspective de complémentarité de services avec les autres organisations sises à la même adresse. Ce déménagement a aussi marqué un passage à l’autonomie pour l’organisme qui n’est plus financé, depuis, par les Missionnaires Jésuites.

Organisme jeune et dynamique, le CAI place son engagement au centre de l’évolution des réalités immigrantes à Québec. En effet, celui-ci adapte ses services et activités en fonction des besoins exprimés par ses membres. De plus, il demeure connecté au secteur de la recherche en sciences sociales et à l’actualité liée au monde de l’immigration.